SAM CHICOTTE, UN UNIVERS STIMULANT POUR L’IMAGINAIRE

SAM CHICOTTE, UN UNIVERS STIMULANT POUR L’IMAGINAIRE

 

SAM CHICOTTE met en scène des personnages extraordinaires cachant bien des secrets.  Quel enfant de 8 ans n’aime pas les mystères et les aventures aux nombreux rebondissements !  Au cours de cette première saison, avec leur héros Sam et la complicité d’Alice, les téléspectateurs apprennent à connaître Edgar, le petit fantôme, et découvrent petit à petit des éléments de son univers féerique.  À chaque épisode, un élément s’ajoute qui permet d’imaginer le contenu du secret ou du trésor que recèle le monde d’Edgar, secret qu’il faut cependant sans cesse remettre en question et redéfinir.  Edgar, le fantôme, quitte à cinq heures tous les jours.  Où va-t-il ?  Que fait-il ?  Pourquoi y a-t-il des éléments dissimulés un peu partout dans la maison ?  À qui appartient ce médaillon en forme de trèfle, cette minuscule harpe, ces pièces d’or ?  Y a-t-il vraiment quelqu’un qui se cache dans les murs de la maison des Chicotte  ?

Cet univers mystérieux est lié à celui de Mme Kelleur, la voisine un peu étrange qui laisse toujours planer l’imminence d’un danger pour nos trois petits héros.  Mme Kelleur invente toutes sortes de gadgets, des détecteurs de fantôme à la fine pointe de la technologie, des ventilateurs hyper puissants et autres objets.  Son génie technologique lui permet de créer une panoplie d’accessoires évocateurs pour les enfants puisqu’ils s’inspirent d’objets de leur environnement qu’elle a modifiés pour réaliser son projet machiavélique.  Présente dans plus de la moitié des épisodes, elle génère beaucoup d’action en cherchant toutes sortes de moyens de se débarrasser du fantôme ce qui oblige nos trois héros, Sam, Alice et Edgar, à faire preuve de beaucoup d’imagination pour protéger leur nouvel ami.  Très astucieux, ces derniers trouveront chaque fois un moyen de s’en sortir pour le plus grand plaisir des téléspectateurs.

Reconnaissant l’importance du récit comme outil de développement de la pensée et misant sur les capacités intellectuelles des enfants, SAM CHICOTTE propose aux téléspectateurs d’explorer avec nos jeunes héros, semaine après semaine, le mystère d’Edgar et d’essayer de reconstruire à leur façon l’histoire d’Edgar, ce personnage d’une autre époque. Les téléspectateurs participent au décodage et à l’interprétation des messages, ils se familiarisent avec des objets symboliques appartenant au monde féerique irlandais et élaborent des hypothèses sur ce qui se produira quand les armoiries seront enfin complétées.   Il y a là tout un espace stimulant pour l’imaginaire des enfants.  Comme nos héros, ils doivent utiliser leurs deux modes de pensée, rationnel et imaginaire, pour élaborer des hypothèses sur le fameux secret d’Edgar.

Chez SAM CHICOTTE, les décors constituent également un véhicule propice au développement de l’imagination.  La maison, un personnage en soi, renferme tellement d’objets hétéroclites et de lieux secrets qu’elle garde l’imagination en éveil à tout moment particulièrement avec son grenier aux multiples cachettes.  Quant à la cabane dans l’arbre, elle reflète bien l’univers des enfants qui rêvent tous, plus ou moins, de posséder un lieu à eux où les adultes ne sont admis que sur invitation.

Le boudoir de Mme Kelleur recèle aussi plein de cachettes que les téléspectateurs prendront plaisir à découvrir à chaque épisode.  Au-delà des apparences, dans cet univers fantastique se cache toute une panoplie d’objets détournés de leur fonction première.  Derrière le miroir, on retrouve un babillard avec les plans machiavéliques de cette voisine mal intentionnée, dans le fond du pot de fleurs, des produits anti-fantômes, mais qu’y a-t-il derrière le cadre de velours noir ?

Tant de secrets et tant de questions, quoi de mieux pour stimuler l’imaginaire des enfants !